Qu’est ce que le Nâtha yoga ?


Quelques mots sur la méthode du Nâtha yoga

Le nâtha yoga est un yoga de l’Inde du Nord. Son outil est le hatha yoga qui signifie « yoga de l’effort violent », « yoga de la ténacité ». C’est un yoga des plus complets. Ses techniques sont nombreuses et variées.

Il utilise plusieurs éléments conjointement. Le corps (les âsana : postures), le souffle (le prânâyâma), la concentration (dharana) pour arriver à la méditation (dyana).

natha-yoga-hyeres-benares-4Il met l’accent essentiellement sur la respiration, d’abord par la libération du souffle pneumatique, et rapidement sur le souffle énergétique par le biais des visualisations : on allie à la respiration un trajet « imaginaire », on va par exemple imaginer (voir, ressentir) le souffle qui va et vient dans la colonne vertébrale, le souffle part de la base (l’anus) à l’inspiration et monte jusqu’ au niveau de la fontanelle puis il redescend à l’expiration. On rajoute généralement la visualisation d’un point rouge en bas et d’un point blanc en haut. Bien d’autres visualisations sont aussi réalisables en fonction des pratiques et des objectifs recherchés : détente, énergie, intériorité, méditation…

La maîtrise de la respiration, ce n’est pas seulement savoir respirer correctement par le ventre, et associer des inspirations et expirations aux mouvements du corps, c’est aussi savoir allonger ses souffles sur des rythmes particuliers, être capable de faire des retentions à poumons pleins (on arrête de respirer après une inspiration) et des rétentions à poumons vides (on arrête de respirer après une expiration). Un des rythmes de base est le 4/16/8, ce qui donne 4 temps pour inspirer, 16 temps de rétention à poumons pleins et 8 temps d’expiration, un temps équivalent à environ 1,5 secondes cela donne environ 45 secondes pour un cycle respiratoire alors qu’en temps ordinaire, nous faisons environ 12 cycles respiratoires par minute, on se doute rapidement de l’effet d’un tel rythme. Le prânâyâma (la maitrise du souffle) comprend un grand nombre de techniques respiratoires, de rythmes différents.

natha-yoga-hyeres-benares-5Finalement le travail sur le corps par les postures (âsana) bien que fondamental, ne représente que la partie immergée de l’iceberg. C’est par le biais de la respiration, de la concentration que nous allons libérer le corps et les énergies bloquées. Les différentes postures vont avoir des effets différents, travail de la souplesse des hanches, souplesse des épaules, gainage, abdominaux, équilibre, massage des organes internes…
En fonction de l’expérience dans la pratique du nâtha yoga, d’autres pratiques sont accessibles, comme le prânâyâma, les mudra, les yantra, les mantras, la concentration et la méditation.

Au delà des diverses déviations modernes qui consistent à n’utiliser le hatha-yoga que comme une simple gymnastique d’entretien, une médecine douce, un remède conte le stress, etc., le hatha yoga est une discipline de recherche intérieure, une voie vers l’éveil… Avec tout ce que cela comporte de difficultés et d’écueils, et aussi de joie et de lumière…

Les bienfaits du Nâtha yoga

C’est par la conjugaison du travail sur le souffle, le corps et la concentration que les pratiques du nâtha yoga vont agir en profondeur, tant au niveau physique qu’au niveau mental.
Les bienfaits de ces pratiques sont nombreux : au niveau du corps, plus de souplesse, un ventre plus souple avec moins de tensions, plus de résistance et d’endurance,…. Elles permettent de soulager, voire de supprimer les douleurs lombaires, cervicales, les maux de tête,… D’ailleurs, en Inde, les techniques de yoga sont utilisées dans de nombreux hôpitaux.
Au niveau mental, vous en retirerez plus de recul face aux évènements de la vie, une gestion des émotions plus aisée, moins de stress….

Le yoga agit sur le corps, sur la respiration, sur les émotions, sur le mental, sur les énergies.

Le nâtha yoga : une voie essentiellement pratique

Le Nâtha yoga est une discipline qui met essentiellement l’accent sur la pratique et l’expérience personnelle. En effet, si l’on peut expliquer à quelqu’un ce qu’est le gout du chocolat, il ne pourra vraiment le savoir qu’après l’avoir gouté lui-même..
Même si la philosophie du nâtha yoga est importante, c’est en effet tout le fondement du tantrisme, elle n’en est pas pour autant une voie intellectuelle. C’est une voie d’expérience directe : je ne crois pas, je sais…. Un savoir du cœur, de l’intuition, au-delà du mental et de la pensée ordinaires
Des connaissances de bases sur la métaphysique tantrique peuvent malgré tout être intéressantes car elles permettront de donner une ambiance, une couleur, une saveur à sa propre pratique.